Mal de dent : comment faire face aux douleurs dentaires | Clinique Citysmile

Mal de dent : causes et solutions pour soulager les douleurs dentaires

Il survient souvent sans prévenir et peut devenir rapidement insupportable. Le mal de dent est le principal problème dentaire pour lequel rendez-vous est pris chez le dentiste. Et il faut agir vite. En effet, des douleurs ressenties au niveau des dents ou de la bouche peuvent être le signe d’une infection. Il s’agit de la traiter dans les plus brefs délais afin d’éviter tout risque de complication. Nous vous proposons d’en savoir plus sur le mal de dents et nous vous donnons des conseils pour soulager ces douleurs.

Les symptômes du mal de dent

Le mal de dent peut prendre différentes formes. Les douleurs sont tantôt légères et passagères, tantôt durables et insoutenables. Dans la plupart des cas, le mal de dents s’installe progressivement. La douleur peut s’accompagner d’une hypersensibilité au chaud, au froid, mais aussi aux aliments acides ou sucrés. Elle peut être localisée ou diffuse et se propager vers le visage, le cou et les oreilles. La douleur peut aussi être ressentie à la pression, par exemple lors de la mastication ou au moment du brossage des dents.

Douleurs dentaires : les causes possibles

Lors de l’examen buccal, le médecin dentiste cherche à déterminer les causes du mal de dent. Elles peuvent être variées :

  • Une carie: c’est sans doute la cause plus fréquente des douleurs dentaires. Les bactéries attaquent la structure de la dent jusqu’à atteindre la pulpe dentaire. La pulpite, c’est-à-dire l’inflammation de la pulpe dentaire, est aussi appelée « rage de dent ». Elle cause des douleurs intenses et lancinantes.
  • Les dents de sagesse: lors de leur éruption, les dents de sagesse peuvent être responsables de douleurs, d’autant plus intenses si la gencive est infectée.
  • Une inflammation des gencives: généralement, c’est l’accumulation de plaque et de tartre qui est responsable de la gingivite, une inflammation des tissus de soutien des dents qui peut se transforme en parodontite et mener à un déchaussement dentaire, voire à la perte de dents.
  • Un abcès: cette infection est souvent la conséquence d’une pulpite ou d’une parodontite.
  • Un traumatisme: un choc peut causer une fracture de la dent, une fêlure ou une luxation, autant de situations qui causent des douleurs.
  • Une sinusite: les douleurs sont alors ressenties essentiellement au niveau des molaires de la mâchoire supérieure.
  • Un tassement alimentaire: l’accumulation de débris alimentaires entre les dents peut donner un sentiment de pression, laquelle s’accompagne d’une gêne parfois douloureuse. Le plus souvent, ce sont les dents du fond de la bouche qui sont touchées car elles sont plus difficiles à nettoyer.
  • Le bruxisme: un grincement de dents intense et frénétique peut entrainer des douleurs, notamment au niveau de l’articulation des mâchoires.

En fonction des causes du mal de dent, le médecin dentiste décide des soins à prodiguer pour traiter la douleur et réduire les risques de complication.

L’infection dentaire : n’attendez pas pour la soigner

La bouche héberge quantité de bactéries, la plupart inoffensives. Mais certaines, pathogènes, peuvent proliférer et causer infections dentaires et buccales. Les principaux symptômes sont des douleurs, parfois intenses, ainsi qu’une enflure au niveau de la joue et des maux de tête, voire de la fièvre. Si rien n’est fait, l’infection peut entraîner la destruction des tissus osseux et du parodonte. Dans les cas extrêmes, elle peut aussi s’étendre à d’autres organes du corps.

Comment soulager une rage de dent

En attendant votre rendez-vous chez le médecin dentiste, voici quelques conseils qui vous aideront à soulager les douleurs dentaires :

  • Évitez de vous allonger ; préférée une position semi-couchée
  • Évitez les aliments chauds, froids, durs, sucrés, acides
  • Mastiquez la nourriture du côté opposé à la douleur
  • Lors du brossage de dents, soyez délicat au niveau de la zone douloureuse. Complétez le brossage par l’utilisation d’une brossette ainsi que d’un bain de bouche antiseptique.
  • Appliquez une compresse froide sur la joue du côté de la douleur
  • La prise de médicaments antalgiques (ibuprofène, paracétamol…) permet également de réduire les douleurs

En cas de douleur dentaire, c