Agénésie dentaire : solutions en cas d’absence de dent | Clinique Citysmile

Agénésie dentaire : que faire en cas d’absence d’une ou plusieurs dents

Lors de la croissance, il peut arriver que des dents de lait ne soient pas remplacées par des dents définitives. On parle alors d’agénésie, une anomalie dentaire relativement rare, mais pour laquelle existent des solutions. Il est en effet essentiel de pallier une absence de dent, car les répercussions sont tant psychologiques que fonctionnelles. Nous vous proposons d’en savoir plus sur l’agénésie dentaire et sur les traitements qui permettent de recouvrer une dentition complète.

L’agénésie dentaire : de quoi s’agit-il ?

L’agénésie dentaire se caractérise par l’absence d’une ou plusieurs dents, temporaires ou définitives. Pendant l’enfance, les dents de lait tardent à tomber, voire ne tombent pas, car aucune dent ne vient les remplacer. Cette absence de formation du germe dentaire s’explique généralement par le patrimoine génétique. L’agénésie se transmet ainsi de génération en génération. Mais d’autres facteurs peuvent être responsables de l’absence de dents : des traitements médicamenteux lourds tels que la chimiothérapie, une carence en vitamine D, un choc émotionnel pendant la grossesse…

On distingue différentes formes d’agénésie dentaire, plus ou moins modérées :

  • L’hypodontie : dans ce cas, seule(s) 1 à 6 dent(s) sont manquantes. C’est le cas le plus fréquent d’agénésie.
  • L’oligodontie : cette forme d’agénésie se caractérise par l’absence de plus de 6 dents et la présence d’autres anomalies en termes de taille et de couleur des dents
  • L’anodontie : cette forme rare se définit par l’absence totale de dents et s’accompagne généralement d’autres problèmes de santé

À savoir que l’absence de dents de sagesse est un phénomène fréquent, qu’on détecte à l’adolescence, et qui ne demande pas de soins particuliers, si ce n’est l’établissement d’un diagnostic par un professionnel.

Les conséquences d’une dent manquante

Lorsqu’une dentition présente des « trous », on peut avoir une mauvaise image de soi. L’absence de dent(s) est souvent une importante source de complexe tant les conséquences esthétiques sur le sourire sont visibles. Pour autant, des dents manquantes peuvent avoir d’autres conséquences, notamment fonctionnelles :

  • Des problèmes de prononciation
  • Des problèmes de mastication, lesquels s’accompagnent de troubles du système digestif
  • Des troubles de la déglutition et de la respiration
  • Le déplacement des autres dents, souvent anarchique
  • La résorption de l’os et de la gencive au niveau du « trou » laissé par la dent manquante

Les solutions pour pallier des dents absentes

Avant tout, des visites régulières chez le médecin dentiste sont indispensables dès l’enfance. Grâce à ces contrôles, le spécialiste pourra détecter rapidement l’absence de formation d’une ou plusieurs dents et mettre en place le protocole de soin adapté.

Dans un premier temps, le médecin dentiste procède à un examen clinique et réalise une radio panoramique dentaire. Celle-ci lui permet notamment d’affirmer le diagnostic d’agénésie et de ne pas la confondre avec une inclusion. En fonction du type d’agénésies et de l’âge du patient, le dentiste propose un traitement adapté.

Chez l’enfant

Chez l’enfant, il est trop tôt pour combler le trou d’une dent manquante par un implant. Généralement, il est préconisé de laisser en place les dents de lait le plus longtemps possible. Ainsi, un espace suffisant est ménagé pour recevoir ultérieurement un implant dans les meilleures conditions. En l’absence de dent de lait, notamment au niveau des incisives, le médecin dentiste peut poser une prothèse. L’orthodontie peut aussi être recommandée dans certains cas. Un tel traitement permet par exemple de rapprocher deux dents pour combler l’espace de la dent manquante. L’appareil d’orthodontie maintient par ailleurs l’espace nécessaire à un implant ultérieur et empêche les autres dents de coloniser la dentition de manière anarchique.

Chez l’adulte

À l’âge adulte, il arrive que le « trou » d’une dent manquante soit comblé par le rapprochement naturel des autres dents. Aucun traitement n’est alors nécessaire. Dans le cas contraire, il est le plus souvent conseillé de poser un implant dentaire afin de remplacer la dent manquante. L’implant surmonté d’une couronne assure toutes les fonctions d’une dent naturelle et offre le même aspect esthétique. À savoir toutefois que la pose d’un implant peut nécessiter une greffe osseuse. En effet, du fait de l’absence de dent, l’os de la mâchoire s’est résorbé avec le temps et ne présente plus assez de matière pour accueillir la racine artificielle.

Pour en savoir plus et prendre rendez-vous, contactez Citysmile, clinique dentaire à Genève.