Gingivite : une maladie fréquente des gencives | Clinique Citysmile

Gingivite : une pathologie fréquente

C’est une maladie parodontale fréquente, qui demande le plus souvent un changement de ses habitudes pour être soignée. La gingivite est en effet liée à une accumulation de plaque dentaire. Si la gencive est atteinte, d’autres tissus participant au soutien de la dent peuvent être touchés. À terme, la dent peut se déchausser et tomber. Quels sont les symptômes de cette inflammation de la gencive ? Comment prévenir son apparition ? Quel traitement envisager ? Nous répondons à vos questions.

Gingivite : de quoi s’agit-il ?

La gingivite est une inflammation des gencives. Dans la grande majorité des cas, elle est la conséquence d’une hygiène bucco-dentaire insuffisante. En effet, elle est due à la plaque dentaire, cette pellicule pâteuse et blanchâtre qui s’accumule sur les dents et, plus particulièrement à la base de la dent, là où elle est en contact avec la gencive. La plaque dentaire est composée de salive, de résidus alimentaires et de bactéries. Si elle n’est pas retirée suffisamment tôt, la plaque dentaire s’épaissit et durcit. Elle forme ainsi du tartre, une substance très dure qu’un simple brossage de dents ne peut éliminer.

Le tartre irrite les gencives tandis que les bactéries se multiplient. Progressivement se forment des poches dans lesquelles prolifèrent les bactéries, ce qui peut créer une infection et favoriser les caries. Qui plus est, si aucun traitement n’est entrepris, l’inflammation se poursuit au niveau des autres tissus de soutien de la dent : os alvéolaire, cément, ligament. Le parodonte n’assure plus ses fonctions et les dents peuvent tomber.

D’autres facteurs interviennent dans l’apparition d’une gingivite :

  • Le tabagisme
  • De mauvaises habitudes alimentaires : alimentation riche en sucre, grignotage…
  • Certains médicaments
  • Certaines maladies chroniques
  • Les variations hormonales : notamment au moment de la ménopause ou pendant la grossesse
  • Une prothèse dentaire mal posée
  • Un appareil d’orthodontie
  • Des obturations en mauvais état
  • Le stress

Les symptômes de la gingivite

Au début de la maladie, la gingivite peut être asymptomatique. Toutefois, très vite, elle se reconnait à une gencive gonflée. Une gencive qui saigne facilement doit aussi vous alerter. Un saignement au moment du brossage de dent ou lors de la mastication est en effet le signe d’une inflammation de la gencive. Par ailleurs, celle-ci est anormalement rouge. Une mauvaise haleine persistante accompagne aussi la plupart des gingivites.

Traitement et prévention de la gingivite

Dès les premiers symptômes, il est indispensable de soigner la gingivite afin qu’elle ne se complique pas en parodontite. Le meilleur moyen de lutter contre cette maladie, lorsqu’elle en est encore à un stade précoce, est d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire :

  • Plusieurs brossages de dents quotidiens avec une brosse à dents et un dentifrice adaptés
  • L’utilisation de fil dentaire, de soie dentaire, de brossettes interdentaire ou d’un jet dentaire complète le brossage
  • Une alimentation équilibrée, pauvre en sucre
  • L’arrêt du tabac
  • Un détartrage annuel chez le dentiste, seul moyen d’éliminer le tartre sur les dents. Il peut également prescrire l’utilisation d’un bain de bouche antiseptique

En modifiant vos habitudes, vous retrouverez des gencives saines. Consultez votre dentiste pour qu’il identifie les causes de la gingivite et vous conseille le meilleur traitement.