Parodontite : quel traitement pour soigner cette maladie | Clinique Citysmile

Traitement de la parodontite : comment soigner la maladie

Le traitement de la parodontite repose avant tout sur un changement des habitudes quant à l’hygiène bucco-dentaire. Par ailleurs, pour empêcher la maladie de se développer, l’intervention d’un médecin dentiste est indispensable. La nature du traitement dépend du degré d’avancement de la maladie parodontale et de l’état de santé du patient. Un simple nettoyage en profondeur des tissus infectés suffit dans la plupart des cas. Parfois, la chirurgie parodontale est nécessaire pour reconstruire les tissus détruits par la parodontite.

Le bilan parodontal

Dans un premier temps, le médecin dentiste identifie les causes de la parodontite. Il analyse les différents symptômes de la maladie et recherche les éventuels facteurs aggravants (tabagisme, maladie cardio-vasculaire, diabète, grossesse…). Le spécialiste établit également un bilan de la bouche, notamment pour détecter et soigner caries et autres problèmes dentaires. Puis, il procède à un sondage parodontal, ce qui lui permet de trouver et de mesurer la profondeur des poches dans lesquelles se développent les bactéries responsables de la parodontite. Des examens radiologiques permettent également de mesurer l’avancée de la maladie et ses incidences sur les tissus de soutien de la dent, notamment sur l’os de la mâchoire.

L’hygiène bucco-dentaire, première étape du traitement

Le traitement de la parodontite commence par une bonne hygiène bucco-dentaire. Le médecin dentiste donne des conseils pour que le brossage de dents soit effectué de manière efficace et avec le bon matériel : brosse à dents, dentifrice, fil dentaire, brossettes… En effet, le succès du traitement sur le long terme dépend en grande partie d’un changement des habitudes du patient. Il est par ailleurs conseillé de réduire certains facteurs aggravants comme le tabagisme. Un bain de bouche antiseptique peut aussi être prescrit pour limiter le nombre de bactéries présentes dans la bouche.

Le nettoyage en profondeur des tissus infectés

Pour soigner une parodontite, le médecin dentiste s’assure d’assainir parfaitement les zones concernées. Le nettoyage des dents, des gencives et des racines dentaires vise à déloger le tartre et la plaque dentaire responsables de la maladie. Pour cela, le spécialiste procède à :

  • Un détartragedes dents : il élimine la plaque dentaire et le tartre présents sur les dents, au-dessus des gencives. Le polissage des dents complète le détartrage.
  • Un surfaçage radiculaire: à l’aide de curettes manuelles et d’ultrasons, sous anesthésie locale, le dentiste nettoie le tartre présent sous la gencive, sur les racines des dents. La gencive pourra alors adhérer aux racines et à la dent, reprenant ainsi son rôle de manchon étanche. Selon l’étendue de la parodontite, une ou plusieurs séances sont nécessaires.

La chirurgie parodontale

Quand le surfaçage radiculaire ne permet pas de nettoyer en profondeur les tissus infectés et que les lésions des structures de soutien de la dent sont trop importantes, la chirurgie parodontale s’impose. Le traitement dépend alors de l’importance des lésions :

  • Le dentiste incise la gencive (lambeau d’assainissement) pour accéder aux zones inaccessibles autrement et les nettoyer en profondeur
  • Pour faciliter la régénération de l’os et l’adhérence de la gencive, il fixe un substitut osseux sur la zone concernée.
  • Quand l’os est détruit, la greffe osseuse est recommandée.
  • Dans certains cas, une greffe gingivale permet de recouvrir les racines dénudées.
  • La prescription d’antibiotiques peut parfois s’avérer nécessaire.

Quel que soit le traitement envisagé pour soigner la parodontite, l’adoption d’une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable. Un contrôle de la dentition par le dentiste pour surveiller l’efficacité du traitement est aussi recommandé tous les 3 mois.