Inlay : indications et différences avec l’onlay et l’inlay-core | Clinique Citysmile

Qu’est-ce qu’un inlay ?

À la suite d’une carie ou d’un traumatisme, la reconstitution de la dent est parfois nécessaire. Si les amalgames dentaires et les résines composites se sont longtemps imposés pour combler des dents abîmées, il existe d’autres techniques d’obturation. L’inlay ou l’onlay offre en effet de multiples avantages, à la fois d’ordre esthétique et fonctionnel. Nous vous proposons d’en savoir plus sur l’inlay.

Le point sur les possibles obturations dentaires

Une obturation dentaire est nécessaire quand une carie a endommagé la structure de la dent. Pendant de nombreuses années, ce sont les amalgames dentaires, appelés aussi « plombages », qui servaient à combler ces cavités qui résultent de l’élimination des tissus affectés par la carie. Parce qu’ils contiennent du mercure, les amalgames classiques sont de plus en plus souvent remplacés par des résines composites. Elles offrent des résultats naturels, puisque leur teinte est comparable à celle de l’émail dentaire.

Les techniques d’obturation et les matériaux utilisés se sont encore perfectionnés. Désormais, il est possible de poser une prothèse réalisée sur mesure en laboratoire : l’inlay ou l’onlay. On parle d’inlay quand la dent conserve ses cuspides et d’onlay quand il lui en manque une ou plusieurs.

Inlay ou inlay-core : quelles différences ?

On peut les confondre dans la mesure où leur nom se ressemble. Mais inlay et inlay-core sont bel est bien différents. L’inlay sert essentiellement à reconstruire des tissus abîmés, par une carie par exemple, tandis que l’inlay-core est un moignon utilisé pour renforcer une dent fragilisée avant qu’elle ne soit couronnée. L’inlay-core est aussi parfois appelé « faux moignon » ou pivot. Il est inséré dans la racine pour consolider la dent et la rendre apte à recevoir une couronne dentaire. Dans un premier temps, la dent est dévitalisée et taillée par le médecin dentiste. Sont ensuite posés l’inlay-core et la couronne.

Indications pour la pose d’un inlay

La pose d’un inlay est généralement indiquée pour obturer une dent affectée par une carie de taille moyenne à grande. Il intervient dans tous les cas quand la dent a perdu de sa substance. Ainsi, cette prothèse dentaire peut être recommandée pour restaurer les tissus d’une dent abîmée à la suite d’un traumatisme tel qu’un choc ou une fracture. Elle peut aussi servir à remplacer un ancien amalgame dentaire ou un composite devenu insuffisant.

Les avantages

L’inlay offre de multiples avantages :

  • Il sert à combler efficacement les lésions volumineuses causées par une carie
  • La prothèse est fabriquée en laboratoire à partir d’une empreinte: elle reproduit fidèlement la morphologie de la dent ainsi que sa teinte. En plus de son résultat esthétique, cette technique permet de consolider la dent et de la rendre « étanche » aux infiltrations bactériennes.
  • La prothèse est posée « d’un bloc » dans la cavité à combler, comme la pièce d’un puzzle

La pose de l’inlay

La pose d’un inlay a généralement lieu en deux séances chez le médecin dentiste. Dans un premier temps, il nettoie la dent des tissus affectés par la carie. Il réalise ensuite une empreinte de la dent, laquelle permet au laboratoire de concevoir une prothèse sur mesure. Lors d’un deuxième rendez-vous, elle est collée sur la dent.